Ce qu’il faut savoir sur le prêt viager hypothécaire

Un crédit un prêt, faut tout comprendre Tout comme le prêt personnel, le prêt viager hypothécaire est un crédit à la consommation. Il se différencie des autres types de crédit personnel par sa garantie : ce type de prêt est, en effet, garantie par un bien immobilier hypothéqué appartenant à l’emprunteur. Comment fonctionne exactement le prêt viager hypothécaire et à quelle catégorie de personnes s’adresse-t-il ? Pret hypothécaire en Belgique et au Luxembourg

Le principe du prêt viager hypothécaire

C’est en 2006 que le prêt viager hypothécaire fut lancé par le Crédit Foncier de la France en vue de permettre la mise à contribution de sa propriété immobilière d’une autre façon. Ce type de prêt met en garantie le logement de l’emprunteur et lui propose un crédit payé en cash, en contrepartie d’un crédit calculé en fonction de la valeur du bien immobilier. Le remboursement du crédit qui est consenti sans assurance-décès ne s’effectue qu’au moment où l’emprunteur décède ou lors de la vente de la propriété.

De ce fait, l’emprunteur reste toujours propriétaire de son bien jusqu’à son décès et n’effectue aucun remboursement de son vivant. La banque ne perçoit donc les remboursements et ses intérêts qu’au décès de l’emprunteur, le remboursement se faisant à partir du prix de vente de la maison.

Si les héritiers du logement choisissent de garder la maison, ils seront chargés de rembourser la totalité du prêt avec les intérêts à la banque. Cependant, le prêt viager hypothécaire est un prêt qui se rembourse cher, avec un taux d’intérêt s’élevant à 7,50%. Ses principaux avantages résident sur le fait qu’il ne se rembourse qu’au décès de l’emprunteur et qu’il permet en même temps à celui-ci de recourir à un regroupement de crédits.

Prêt viager hypothécaire : qui peut en bénéficier ?

Le prêt viager hypothécaire, qui est un prêt personnel, est uniquement destiné à une personne physique.

Il ne peut donc pas être obtenu pour financer des projets professionnels et ne peut être accordé à une association ou une personne morale. Si ce type de prêt n’exige aucune condition d’âge, de niveau de revenus ou d’état de santé, les banques qui offrent ce genre de crédit le proposent généralement aux seniors âgés de 65 ans et plus.

Les seniors qui bénéficient de ce type de prêt peuvent ainsi obtenir un montant variPret senorant entre 30 à 60% de la valeur de leur bien immobilier.

Les types d’opération pouvant être financés par le prêt viager hypothécaire

En tant que prêt personnel, le prêt viager hypothécaire vise à financer uniquement les projets personnels de l’emprunteur. L’emprunteur peut recourir à ce type de prêt pour financer les études de ses petits-enfants, pour entreprendre des travaux d’entretien de sa maison ou encore pour se payer un service d’aide à domicile. Certains seniors ont recours à ce prêt pour payer les services en maison de retraite. Il y a également ceux qui choisissent de souscrire à un prêt viager hypothécaire pour payer leurs frais médicaux et s’assurer qu’ils puissent toujours bénéficier de soins médicaux.

Quelques conditions à respecter

Certaines conditions doivent être remplies pour obtenir un prêt viager hypothécaire. Le prêt doit avant tout être consenti sans assurance-décès. La banque exige souvent une hypothèque de premier rang sur le logement, afin de garantir le remboursement du prêt. Par ailleurs, le bien immobilier qui fait l’objet d’une hypothèque doit uniquement être à usage d’habitation, telle qu’une résidence principale ou une résidence secondaire. En remplissant ces conditions, il n’y a aucune raison pour qu’un senior puisse se voir refuser un prêt viager hypothécaire, d’autant plus que ce prêt n’exige aucune condition sur l’état de santé de l’emprunteur.

 

Pour mieux comprendre le crédit