Les offres de prêt chômeur en Belgique

Le recours à des prêts se fait de plus en plus courant par les particuliers. Si les banques ont tendance à privilégier les gens avec emplois, les sans-emplois peuvent également prétendre à un prêt chômeur en Belgique.

Les conditions essentielles à un prêt chômeur

prêt chômeurVous l’aurez sans doute compris, pour prétendre à ce genre de crédit auprès des organismes de crédits il faut répondre à un certain profil. Le dossier que l’on soumet lors de sa demande devra donc être pertinent pour prétendre à un prêt de 30.000 € avec un taux fixe de 4 %. En Belgique, les banques accordent généralement une chance aux sans-emplois qui ont rempli certaines conditions. Les personnes qui possèdent d’ailleurs 10 % de la somme demandée sont plus enclines à obtenir ce prêt. Cependant, si ce n’est pas votre cas vous pourriez toujours choisir entre les trois options suivantes pour obtenir un crédit personnel pour chômeur.

Le premier cas concerne une demande de prêt hypothécaire qui consiste à mettre en garantie les biens en sa possession. L’emprunteur bénéficiera ainsi d’un capital équivalent à la valeur réelle du bien gagé. Si l’on ne possède pas de tels moyens, il est aussi possible de faire appel à un co-emprunteur. Il s’agira dans ce cas d’un prêt personnel avec aval où une tierce personne se portera garante de sa solvabilité. Ce dernier devra cependant être approuvé par la Banque Nationale de Belgique et ne devra être en aucun cas fiché par la banque.

La troisième option à laquelle les chômeurs peuvent envisager : un prêt personnel de lancement. Cette solution concerne essentiellement ceux qui sont inscrits aux demandeurs d’emploi depuis au moins trois mois et envisagent officiellement de devenir indépendants. Le projet que vous aurez à soumettre pour lancer votre propre entreprise ou toute activité indépendante génératrice de revenus devra cependant être approuvé par le Fonds de Participation.

Les pièces justificatives essentielles à une demande de prêt pour chômeur

À la différence des prêts personnels classiques, votre dossier pour un prêt personnel pour chômeur se doit d’être plus pointilleux. Aussi, chaque détail devra être pris en considération pour convaincre l’agent en charge d’analyser votre demande de prêt chômeur. Les conseils avisés de son courtier feront alors pencher la balance en votre faveur, car votre demande reflètera une mûre réflexion. Il faut effectivement bien analyser tous les aspects de sa demande au risque de commettre l’irréparable.

Une démarche administrative claire se doit d’être suivie à la lettre si l’on veut obtenir ce type de crédit. En contactant directement son banquier, on limite les marges d’erreurs dans la suivie du processus. Dans le cas où vous optiez pour la troisième solution qui est de demander un prêt de lancement. Il faut garder à l’esprit la pertinence du projet. Ce point est essentiel à sa validation. Le Fonds de Participation doit donc fournir son approbation pour votre projet innovant.

Pour le cas des pièces justificatives, les besoins sont également les mêmes qu’un prêt classique. Il faut alors toutes les informations sur son identité, une attestation de chômage, le justificatif de domiciliation, les divers relevés des factures énergétiques des trois derniers mois ainsi que les relevés de compte. La liste n’est pas exhaustive et certaines banques demanderont d’autres pièces indispensables en fonction de votre demande ; comme des actes et titres de propriété pour un prêt personnel hypothécaire ; ou encore les informations détaillées sur son co-emprunteur.

Les conseils avisés d’un bon expert

prêt chômeurLes demandes de prêt n’aboutissent pas forcément à une réponse positive. Si les dossiers de prêt classique ont du mal à passer auprès des banques les demandes de crédit pour chômeur devront donc doubler de vigilance. En effet, les organismes de crédit croulent sous une pile de demandes. Afin de mettre toutes les chances de son côté – surtout si l’on est sans emploi –, mieux vaut demander conseil à un expert. Un courtier se charge d’aider les personnes qui envisagent de demander un prêt. Il étudie avec l’emprunteur toutes les options pour permettre à son dossier d’être validé. Vous n’aurez qu’à vous déplacer que pour la signature de votre contrat.

Il est alors l’intermédiaire entre la banque et vous et se chargera de défendre votre demande auprès de l’organisme de votre choix. Les banques tiennent d’ailleurs plus de considération pour les demandes appuyées par un intermédiaire. Ce dernier est dans ce cas un porteur d’affaires et un conseiller avisé. Les services d’un intermédiaire s’avèrent alors indispensables pour les personnes qui envisagent d’obtenir un prêt pour chômeur.

Étude comparative des meilleures perspectives de prêt chômeur

Vous l’aurez compris, les organismes financiers proposent diverses offres aux demandeurs de crédit. Or, une demande crédit pour chômeur n’est pas facile auprès de toutes les banques. Il est alors impératif de procéder à une étude comparative des taux effectifs globaux et des possibilités de chaque organisme. À cet effet des comparateurs de crédit en ligne sont disponibles pour aider les personnes à trouver l’offre qui leur convient.

La concurrence du marché financier étant rude les variances des taux transparaissent dans les offres des organismes de crédits. Pour obtenir un crédit pour chômeur aux intérêts raisonnables, il faut éplucher les propositions. Puisque votre statut de sans-emploi ne doit en aucun cas vous empêcher de trouver la meilleure offre possible en matière de TEG et de flexibilité de paiement.

Une étude de vos possibilités financières devra alors être faite pour que vous puissiez calculer le taux d’intérêt global et les divers frais. Vous serez effectivement amené à établir un bilan financier de vos possibilités de remboursement de crédit pour chômeur. Il est alors préférable d’opter pour une offre au taux d’intérêt moins important qui va vous permettre d’honorer de vos engagements envers votre banque, d’assurer vos charges quotidiennes et de faire des économies. Tous ces calculs se baseront sur une analyse préalable de la somme de votre emprunt et de toutes les dépenses dont vous devriez vous acquitter. N’oubliez pas de joindre les frais de dossier et les pénalités de remboursement à votre calcul pour mieux anticiper les charges.

Faire appel à un courtier

prêt chômageDans la mesure où vous aurez des difficultés à mettre sur pieds votre dossier. Il est préférable de faire appel à un courtier pour appuyer votre demande. En vous aidant à passer chaque étape administrative. Votre dossier aura ainsi plus de chance d’être accepté et vous bénéficierez parallèlement d’un accompagnement pour obtenir le crédit pour chômeur. Les banques belges étant plus enclines à délivrer ce genre de crédit si la demande est pertinente.

Afin de répondre aux nombreuses interrogations des personnes au chômage qui envisage de demander un prêt. OUI il est possible d’emprunter de l’argent auprès des organismes de crédit avec un statut de sans-emploi. Cependant, il est essentiel de suivre toutes les démarches nécessaires.